Rage contre la machine. Dans sa dernière aventure, le Loup en slip découvre l’envers de la production industrielle de noisettes qui détruit arbres et animaux au cœur de la forêt interdite. 

A l’approche de Noël, la forêt est en effervescence. Chacun se « bourre le cabas » et se « farcit le caddie ». Mais la reine de la fête, c’est la noisette. Pas celle toute rabougrie que vend Papi pic à six sous le kilo, mais la grosse noix bodybuildée à deux kopeks. Madame la chouette fait sa tournée de cadeaux et offre au loup un hibou en bois baptisé Biboule. 

La nuit, Biboule s’anime et emmène le loup, tout plein de chocottes, dans la forêt interdite où se trame une odieuse entreprise. Celle de la production à bas-coût des noisettes que tout le monde s’arrache. Ouvriers-souris blêmes, exploités par un écureuil-robot, arbres piquouzés pour se gorger de fruits, oiseaux envolés : la forêt n’est plus que l’ombre d’elle-même.

© Éditions Dargaud

Adapté de la bédé pour adultes Les vieux fourneaux des mêmes auteur·ices, Le loup en slip dans cache-noisette évoque sans fard et sans culpabilisation le revers de l’agriculture industrielle et l’urgence de revenir à des productions locales et paysannes. Enfants – et adultes – apprécieront les astuces, l’humour et la justesse de ton du loup et de ses compagnons ainsi que le dessin chaleureux de Mayana Itoïz. A partir de quatre ans.
 
Le loup en slip dans cache-noisettes, Wilfrid Lupano, Mayana Itoïz, Paul Cauuet, Dargaud, novembre 2021, 40p., 9,99€