L’été 2020 fut le plus sec jamais mesuré. Pour la troisième fois de suite.

  • Post author:Par Loup Espargilière

Le changement, c’est (plus que jamais) maintenant. Pour la troisième année consécutive, l’été qui s’achève est le plus sec jamais observé en France.

Vous avez bien lu. 2018 : été le plus sec. 2019 : été le plus sec. 2020 : été le plus sec. Voilà trois ans que les précipitations mesurées par Météo-France sur le territoire national entre le 21 juin et 20 septembre atteignent leur plus bas niveau historique.

Cumul des précipitations estivales (21 juin au 20 septembre) en France depuis 1959 © Météo France

Cet été fut donc le plus aride depuis au moins 1959, année des premiers relevés par Météo-France. Et la sécheresse est loin d’être terminée, puisque 79 départements subissent toujours des restrictions d’accès à l’eau, d’après le site gouvernemental Propluvia. Heurtés de plein fouet, les agriculteur•rice•s ont bénéficié de réductions d’impôts, ils ont pu utiliser leurs terres en jachère pour nourrir le bétail, et certaines dates de semis ont été décalées.

L’humidité des sols au 20 septembre 2020 © Météo France

En août, le ministre de l’agriculture, Julien Denormandie, avait promis qu’une part importante du plan de relance post-Covid serait consacrée à l’adaptation de l’agriculture française au changement climatique. Comme l’a noté le Réseau action climat, seul 1% de l’enveloppe (soit un milliard d’euros) concerne le secteur agricole, dont la moitié servira bien à financer la transition vers une agriculture agroécologique, plus vertueuse et moins gourmande en eau. 

Retenues d’eau illégales, multiplication des conflits d’usage (à tel point qu’une mission d’information parlementaire s’est penchée sur le sujet) ; la France n’est pas prête à affronter une sécheresse chronique qui devient la norme.

Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous à la quotidienne de vert !

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal