Désordres de grandeur

De plus en plus de jours avec des températures supérieures à la moyenne chaque année

  • Par

Souffler le chaud et le froid. C’est vrai qu’il fait frais. Une fluctuation très banale qui n’a rien d’historique et surtout pas de quoi y voir un signe que le changement climatique est annulé, comme le jurent encore les derniers climatosceptiques. Depuis le début du 20ème siècle, le nombre de jours où la température est supérieure à la moyenne augmente constamment, pendant que le nombre de jours où la température est inférieure à la moyenne diminue. « Chaque année depuis 40 ans, on gagne 1 à 2 jours de chaleur inhabituelle, et on perd en plus 1 à 2 jours de fraîcheur en France (par rapport à la moyenne 1981-2010) », explique le data scientist Guillaume Rozier, connu pour son suivi des chiffres du Covid, et auteur de cette infographie.