Le cours du pétrole remonte, mais pour combien de temps ?

  • Post author:Par Loup Espargilière

Gare au coup de pompe. Sous l’effet des plans de relance et de l’entente entre pays producteurs, le prix du baril de pétrole retrouve son niveau d’avant la crise du Covid-19. 

Depuis une semaine, le prix du baril de Brent flirte avec les 70 dollars (59 euros). Un niveau qui n’avait plus été atteint depuis le début de l’année 2020, au cours de laquelle le cours du pétrole s’est effondré.

Au début de la pandémie, Russie et Arabie saoudite s’étaient lancées dans une guerre des prix, qui avait contribué à ce que les cours chutent, à tel point que le baril s’est vendu, un temps, à un prix négatif.

La remontée des cours s’est faite grâce à une entente entre les membres de l’OPEP +, qui rassemble l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et la Russie. Tous se sont mis d’accord pour réduire la production de 10 millions de barils sur les 100 millions qui sortent de terre chaque jour. 

En temps « normal », quand le prix du baril augmente, les pétroliers se mettent à produire davantage, ce qui entraîne à son tour une baisse des prix. Mais la volatilité de ces derniers mois invite à la prudence. Les producteurs américains de l’abondant pétrole de schiste ne prévoient pas d’appuyer à nouveau sur l’accélérateur. Malgré la hausse des revenus, indique le New York Times, les patrons des compagnies pétrolières ont récemment annoncé qu’ils n’augmenteraient pas significativement la production. 

A plus long terme, les nombreuses incertitudes liées à la pandémie n’incitent pas à investir pour développer de nouveaux projets. Ce qui pourrait raréfier le pétrole et participer à son renchérissement.

Subsiste un énorme point d’interrogation : comment évoluera la demande mondiale, sous l’effet des plans de relance et des campagnes de vaccination ?

Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous à la quotidienne de vert !

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal