La 16ème semaine des alternatives aux pesticides débute ce samedi

  • Post author:Par Loup Espargilière

Des dizaines d’organisations proposent un riche programme commun à l’occasion de la 16ème « semaine pour les alternatives aux pesticides », qui débute le 20 mars

Les différents plans nationaux de réduction des pesticides sont un échec (Vert) ; la sortie du glyphosate est remise aux calendes grecques ; les néonicotinoïdes ont été à nouveau autorisés. Pourtant, les partisan•e•s d’une agriculture débarrassées des produits « phytosanitaires » refusent de baisser les bras. En attendant que les pouvoirs publics se saisissent enfin de ce sujet, elles et ils veulent montrer aux citoyen•ne•s qu’il est possible de faire sans. 

Placée sous le signe de la souveraineté alimentaire, cette nouvelle semaine des alternatives est portée par une foule d’organisations : des ONG (Générations futures, la Ligue de protection des oiseaux, les Amis de la Terre), des entreprises (Biocoop), des syndicats (Confédération paysanne), etc.

Conférences virtuelles, collectes de pesticides chez des particuliers, mais aussi « balades botaniques » et « travaux d’agro-poésie » ; du 20 au 30 mars, de nombreux événements se tiendront en ligne et en présence. Les internautes sont invité•e•s à réaliser une série de défis, parmi lesquels « cuisiner un repas 100% bio et de saison », ou « construire un nichoir à oiseaux ». Nouveauté de cette édition 2021 : des ciné-débats auront lieu en ligne sur la plateforme de vidéos engagées ImagoLa liste, ainsi qu’une carte de France des événements sont à retrouver sur le site de la Semaine pour les alternatives aux pesticides.

Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous à la quotidienne de vert !

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal