Le jeu vidéo de la Nasa pour évaluer l’état des récifs coralliens

  • Post author:Par Loup Espargilière

Game over ? La Nasa a mis au point un jeu sur smartphone pour évaluer massivement l’état des récifs coralliens de la planète.

Les coraux qui peuplent le fond des océans servent d’habitat à un nombre incalculable d’espèces. Mais ils sont gravement menacés par deux phénomènes. Ils souffrent de l’acidification des océans, provoquée par une plus grande concentration en dioxyde de carbone (CO2) dans l’eau. L’élévation globale des températures entraîne également la multiplication des épisodes de blanchissement des coraux : en cas d’augmentation inhabituelle de la température, ceux-ci expulsent les algues avec lesquelles ils vivent en symbiose, qui lui procurent nourriture et couleurs et deviennent très fragiles.

Un phénomène autrefois rare, qui se multiplie. Début 2020, la grande barrière de corail (au large du nord-est de l’Australie) a subi un troisième épisode de blanchissement massif en cinq ans (Guardian).

Saisir l’état réel des fonds marins nécessite d’analyser des quantités insensées de données. Pour se faire aider dans cette tâche, l’agence spatiale américaine (Nasa) a eu la riche idée d’y faire participer des milliers de petites mains grâce à un jeu : NeMO-Net.

La vidéo de présentation de NeMO-Net © Nasa

Les joueur·euse·s sont invité·e·s à identifier les différentes espèces de coraux qui figurent sur d’innombrables photos prises par des drones et modellisées en 3D. Ces phases de « plongée » sont entrecoupées de vidéos et d’explications pédagogiques sur les coraux et la vie marine. Les données envoyées par les internautes sont transmises à un superordinateur qui s’en servira pour brosser une image fidèle de l’état de chaque espèce. Un jeu qui fonctionne sur Android et iOS, et qui, pour l’heure, n’est disponible qu’en anglais.

Cet article est extrait de la quotidienne de vert. Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous!

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal