La métropole de Rouen abandonne un vieux projet de rocade

  • Post author:Par Loup Espargilière

Le périph est dans une impasse. La métropole de Rouen Normandie vient d’enterrer un projet de liaison autoroutière vieux de cinquante ans.

Lundi soir, le conseil métropolitain a décidé de ne pas financer le contournement est de Rouen : une portion à péage de plus de 40 kilomètres qui devait relier l’A13 et l’A28. Ce qui revient à mettre fin à ce chantier d’un autre âge. 

En 2017, la métropole Rouen Normandie, qui rassemble 71 communes, s’était pourtant engagée à débourser quelque 66 millions d’euros pour que la rocade soient construite. La Région Normandie devait apporter 157 millions et le Département Seine-Maritime, 22 millions. Ce qui a changé, depuis, c’est l’élection de la nouvelle majorité au conseil en 2020. Celle-ci est constituée d’une alliance entre socialistes, communistes et écologistes. Le vote de la délibération proposant de ne pas financer l’ouvrage a exprimé un rejet clair : 76 pour, 43 contre et 4 abstentions, raconte France bleu

Le Département s’est déjà exprimé en sa faveur, et un vote est attendu au conseil régional, lundi prochain. Mais fin janvier, le préfet de Normandie, Pierre-André Durand, avait annoncé que l’Etat « n’imposera[it] pas cette infrastructure » et ne s’engagerait pas si l’une des collectivités se retirait. 

Péage pour les poids lourds ? Interdiction des camions les plus massifs sur certains axes ? Reste à trouver la solution de remplacement à ce projet de contournement qui devait décongestionner le centre-ville. 

Cet article est extrait de la quotidienne de vert. Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous!

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal