La bonne idée: contraindre les entreprises à s’engager pour le climat

  • Post author:Par Loup Espargilière

Une bonne action ? Un fonds d’investissement veut forcer les multinationales dont il est actionnaire à en faire davantage pour le climat.

D’après le Monde, le fonds spéculatif TCI a récemment demandé à Vinci, Safran et Getlink d’inscrire une résolution sur le climat à l’ordre du jour de leur prochaine assemblée générale. Si la majorité des actionnaires en décide ainsi, ces sociétés pourraient s’engager à présenter, chaque année, un bilan détaillé de leurs émissions de CO2 et rédiger un plan précis permettant de les réduire. Ce plan serait soumis à un vote consultatif des actionnaires. 

« Les entreprises représentent 35 % des émissions de gaz à effet de serre, mais la plupart d’entre elles se contentent de promettre la neutralité carbone à l’horizon 2050, sans expliquer comment elles vont faire. Très peu présentent des mesures concrètes et rendent compte de leurs progrès. Il faut changer cela », a expliqué au Monde le milliardaire et fondateur de TCI, Chris Hohn. Depuis plusieurs années, celui-ci veut ériger son fonds « activiste » en contre-modèle de BlackRock, premier gestionnaire d’actifs au monde peu intéressé par le climat.

Plusieurs obstacles à ce nouveau mode d’action subsistent : en France, explique encore le Monde, les conseils d’administration peuvent décider de balayer une résolution s’ils jugent qu’elle empiète sur leurs prérogatives. Il faudra également convaincre les actionnaires eux-mêmes, pas toujours réceptifs. A lire dans le Monde (abonnés).

Cet article est extrait de la quotidienne de vert. Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous!

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal