► Gluten, l’ennemi public ?

  • Post author:Par Loup Espargilière

Il nous colle aux pâtes. En quelques années, le nombre de personnes qui déclarent une sensibilité au gluten a explosé et les régimes et produits alternatifs font florès. Pour un nombre croissant d’occidentaux, il est désormais l’aliment à abattre. Or cette protéine qui naît du mélange de la farine de blé avec de l’eau est présente dans nos régimes alimentaires depuis des milliers d’années. Comment expliquer une telle épidémie ?

C’est la question à plusieurs milliards que pose le nourrissant documentaire Gluten, l’ennemi public (2020), réalisé par Patrizia Marani. D’autant que, contrairement à une idée reçue, nos blés contiennent plutôt moins de gluten que dans le passé. Mais celui-ci a changé, il a déménagé sous d’autres latitudes que sa Méditerranée natale, s’est gorgé de pesticides au même rythme que l’agriculture mondiale. Une plongée vertigineuse à travers les sols pleins d’intrants de nos champs, les lignes de production des poisons de l’industrie et nos intestins dépités.

Gluten, l’ennemi public (2020), Patrizia Marani, disponible jusqu’au 12 mai en replay sur le site d’Arte.

© Arte

Cet article est extrait de la quotidienne de vert. Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous!

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal