En Californie, les saumons migrent en camion jusqu’à l’océan

  • Post author:Par Loup Espargilière

Poissons énergétiques. Alors que les rivières de Californie (Etats-Unis) sont à sec, des millions de saumons sont acheminés en camion jusqu’à l’océan Pacifique.

En temps normal, les jeunes saumons chinook – espèce native de cet Etat de l’ouest américain, descendent les rivières de la Central valley jusqu’à l’océan. Ils y passent plusieurs années, avant de remonter les cours d’eau jusqu’à leur lieu de naissance, où il se reproduiront et pourront être pêchés.

Mais pour la seconde année consécutive, la Californie connaît actuellement un épisode de sécheresse-record. Sur les deux-tiers nord de l’Etat, les cours d’eau sont au plus bas. Résultat : les saumons ne peuvent pas rejoindre l’océan Pacifique par les voies naturelles.

L’administration californienne a trouvé une parade : les quelque 16,8 millions de jeunes saumons issus des écloseries d’Etat de la Central valley seront transportés en camion-citerne jusqu’aux baies de San Francisco ou de Monterey, explique le Los Angeles Times. Ce qui devrait nécessiter 146 trajets.

Des poissons d’élevage relâchés par les services de l’Etat de Californie © California Department of Fish and Wildlife

Une situation absurde qui a plusieurs causes : au cours des dernières décennies, de nombreuses routes historiques de migration des saumons chinook ont été bloquées par des barrages hydro-électriques. Sous l’effet du réchauffement climatique, les épisodes de sécheresse se sont multipliés. Quand l’eau vient à manquer, les agriculteur·rice·s de la Central valley se servent abondamment dans les cours d’eau, quitte à les vider, ce que permet la réglementation locale. Tant que l’Etat n’aura pas réglé ces conflits d’usages pour l’accès à l’eau, cette pratique – devenue presque habituelle au cours des dernières années – sera vouée à perdurer.

Cet article est extrait de la quotidienne de vert. Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous!

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal