Des organisations veulent « hacker » la loi climat en spammant les élus

  • Post author:Par Loup Espargilière

Rassemblées sous la bannière « Greenvox », une foule d’organisations propose de cibler les élu•e•s pour « hacker » la loi climat, examinée ces jours-ci à l’Assemblée nationale, et lui redonner un peu de son ambition initiale. 

Pour de très nombreux observateurs – citoyen•ne•s, associations, institutions publiques, le projet de loi « climat et résilience » du gouvernement n’est pas à la hauteur des enjeux environnementaux et climatiques (Vert). Surtout, elle est bien loin de l’ambition des 149 propositions faites par la Convention citoyenne pour le climat (CCC), dont elle devait reprendre l’essentiel du travail.

Certain•e•s des membres de la CCC ont un temps compté sur les député•e•s pour redonner du souffle à cette loi. Mais à l’Assemblée nationale, après l’examen du premier tiers des 5 000 amendements en commission spéciale, il apparaît que les élu•e•s de la majorité LREM ont décidé de s’en tenir à la copie du gouvernement (Le Monde).

© Greenvox.org

Pour « hacker » le projet de loi et lui rendre l’ambition qui était celle de la Convention citoyenne pour le climat, des organisations parmi lesquelles On est prêt, Pour un réveil écologique, ou le syndicat étudiant de l’UNEF ont décidé d’inonder les parlementaires de mails revendicatifs. 

Rénovation thermique, pollution plastique, alimentation saine et durable… Le site greenvox.org propose dix lettres ouvertes sur autant de thèmes. Les citoyen•ne•s peuvent choisir de ne signer qu’une seule de ces pétitions ou bien toutes à la fois. Approuvés par des milliers de personnes, les courriers seront adressés à l’ensemble des député•e•s et sénateur•rice•s pour leur demander de corriger le texte par leurs amendements. 

La plateforme Greenvox a été lancée par Greenlobby, tout jeune « groupe d’influence » qui veut contribuer à faire changer les lois en matière de climat.

Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous à la quotidienne de vert !

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal