Des étudiant•e•s de HEC réclament une direction plus écolo

  • Post author:Par Loup Espargilière

Haute Envie Climatique ? Des étudiant•e•s de la prestigieuse école de commerce HEC réclament une personnalité verte à leur tête

Leur récente discussion avec l’astrophysicien Aurélien Barrau les aura-t-elle marqué•e•s à tout jamais ? Dans une lettre ouverte, adressée début janvier à leur conseil d’administration, près de 2 000 étudiant•e•s et ancien•ne•s de HEC demandent un changement majeur de cap. Températures record, émissions de CO2 « sans précédent », disparition des espèces ; le ton de la missive est sans équivoque : « Nos modes de vie bousculent les équilibres environnementaux et sociaux, montrant année après année des limites toujours plus évidentes. En un mot, le temps n’est plus au constat, encore moins au déni. »

L’entretien, en visio, entre l’astrophysicien Aurélien Barrau et les étudiant•e•s de HEC © HEC

Conscient•e•s de leur impact sur le climat, elles et ils déplorent que « les enseignements demeurent en inadéquation avec ce que sont aujourd’hui et surtout ce que seront demain l’économie, la finance et la société. Ils n’intègrent pas suffisamment les questions écologiques et sociales, les réduisant au mieux à des “externalités négatives” et au pire à des opportunités marketing ».

L’école doit nommer une nouvelle personnalité pour remplacer Peter Todd, l’ancien directeur général qui a démissionné en octobre dernier pour raisons de santé. Les signataires de l’appel réclament que soit nommée « une personne consciente des enjeux et déterminée à agir »

Comme le rapporte le Monde, leur appel a résonné au-delà de leurs espérances : l’initiative a été soutenue par certain•ne•s de leurs profs, par de célèbres ancien•ne•s – comme le PDG de Danone, Emmanuel Faber, mais aussi par des personnalités telles que l’économiste Gaël Giraud ou l’ingénieur et membre du Haut-Conseil pour le climat Jean-Marc Jancovici. 

Cinq personnes ont déjà été présélectionnées ; le conseil d’administration devrait prendre sa décision au cours du mois de février. 

Cet article est extrait de la quotidienne de vert. Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous!

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal