Des actionnaires de HSBC réclament moins de finance fossile

  • Post author:Par Loup Espargilière

Viva la resolución ! Des actionnaires de HSBC veulent contraindre la puissante banque à réduire son soutien aux énergies fossiles

HSBC est la deuxième banque européenne qui a le plus largement financé les producteurs d’énergies fossiles (au moins 71 milliards d’euros) depuis 2016, comme le détaillait un rapport du Rainforest action network dont Vert s’était fait l’écho

Cette année, 15 fonds de pension et d’investissement veulent que la banque britannique réduise les prêts accordés à ses clients qui baignent dans les fossiles et ce, dans une temporalité compatible avec les objectifs de l’accord de Paris, rapporte le Guardian (en anglais). Une résolution, également soutenue par 117 actionnaires individuels et coordonnée par l’ONG ShareAction, devrait être présentée à la prochaine assemblée générale annuelle de HSBC, en avril. Celle-ci devra recueillir 75% des voix pour devenir contraignante. 

En octobre 2020, HSBC a promis d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 – c’est-à-dire qu’à cette date, elle ne devra plus émettre davantage de CO2 que ce qu’elle ne peut compenser. Mais la banque s’est refusée à annoncer la fin de ses contrats fossiles. La neutralité carbone sans cesser de financer les hydrocarbures ; une ambition « pas crédible », selon Jeanne Martin, chargée de campagne de ShareAction interrogée par le Guardian. 

Soutenue par l’ONG, une résolution similaire avait été présentée à l’assemblée générale des actionnaires de Barclays, numéro 1 européenne de la finance fossile. Elle n’avait été soutenue que par 24% des actionnaires (ShareAction).

Cet article est extrait de la lettre quotidienne de vert. Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous librement !

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal