Veganuary, un mois sans manger d’animaux

  • Post author:Par Loup Espargilière

Ça peut pas faire de mal ! A l’occasion de l’édition 2021 du Veganuaryplus de 500 000 personnes se sont engagées à manger végétalien pendant le mois de janvier, un record

Le mois qui s’ouvre est celui des bonnes résolutions ; pourquoi pas celle d’y aller mollo sur les produits animaux ? Santé, bien-être animal, bilan carbone… toutes les raisons sont bonnes pour essayer le régime végétalien. Pendant tout le mois de janvier, le défi Veganuary (contraction de janvier et végane, en anglais) propose de se passer de viande, mais aussi de tous les produits issus des animaux, comme le lait, les œufs ou le miel. 

Prodiguant plusieurs conseils alimentaires, le site de Veganuary tente de démonter certains clichés, notamment celui des carences supposées en protéines d’un régime sans viande. Puisque le manque d’imagination peut être un frein, des idées de repas sont suggérées à celles et ceux qui voudraient se lancer. 

Soutenue par de nombreuses associations de défense des animaux, dont L214, l’initiative fait un nombre croissant d’adeptes ; un demi-million en 2021 (dont 150 000 en Amérique latine), d’après le Guardian, contre 400 000 un an plus tôt. Comme Vert l’avait expliqué, la viande et les produits laitiers ont un impact climatique sans commune mesure avec les produits végétaux. Réduire leur consommation constitue l’un des gestes individuels les plus vertueux pour le climat. 

Cet article est extrait de la lettre quotidienne de vert. Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous librement !

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal