La française Lucie Pinson obtient le prix Goldman pour l’environnement

  • Post author:Par Loup Espargilière

Au charbon contre les fossiles. Lundi 30 novembre, la militante française Lucie Pinson s’est vue décerner le plus prestigieux des prix pour l’environnement

A 35 ans, la directrice de l’ONG Reclaim finance est la quatrième personnalité française à recevoir le prix Goldman, créé trente ans plus tôt. Elle est récompensée pour avoir contraint de nombreux acteurs de la finance à se détourner du charbon, énergie fossile la plus émettrice de gaz à effet de serre. 

Lucie Pinson © Reclaim Finance

Comme le raconte le Monde, Lucie Pinson a contribué à ce que 16 groupes financiers français, dont la Société générale ou la BNP Paribas, cessent d’apporter leur soutien à de nouveaux projets liés au charbon. Pour cela, elle a mené campagne jusque dans les assemblée générales d’actionnaires de grandes sociétés, et oeuvré à faire mauvaise presse aux entreprises récalcitrantes : « Il faut mettre la pression sur les acteurs financiers, sinon ça avance trop lentement. C’est le coût réputationnel qui les fait bouger », indique-t-elle au Monde. 

Après avoir oeuvré chez les Amis de la Terre entre 2013 et 2017, Lucie Pinson a fondé sa propre ONG en mars 2020 : Reclaim Finance, où elle continue à lutter pour sortir la finance des énergies fossiles. 

Décerné par une fondation privée depuis 1989, le prix Goldman récompense, chaque année, l’engagement de cinq femmes et hommes à travers la planète. L’édition 2020 compte notamment parmi ses lauréat•e•s Nemonte Nenquimo, une Equatorienne qui a mené une campagne médiatique et judiciaire victorieuse ayant entraîné la protection de plus de 200 000 hectares de forêt amazonienne contre l’extraction pétrolière. Leurs portraits sont à retrouver dans le Guardian (en anglais). Celui de de Lucie Pinson, dans le Monde (abonnés).

Cet article est extrait de la lettre quotidienne de vert. Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous librement !

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal