« Fascisme fossile », quand l’extrême droite sert de pot d’échappement à l’industrie pétrolière

  • Post author:Par Juliette Quef

Déni soit loué. Dans Fascisme fossile, le Zetkin collective – un groupe d’universitaires spécialiste de l’écologie et de l’extrême droite – décrypte comment le négationnisme de cette mouvance politique sert les fins de l’industrie pétrolière et promet d’aggraver la crise climatique.

Au cours des années 2010, les températures ont grimpé en même temps que l’extrême droite : Trump aux Etats-Unis, Bolsonaro au Brésil, Salvini en Italie, et des partis de l’AFD en Allemagne, du Rassemblement national en France, etc. Coordonné par Andreas Malm, auteur du détonant guide Comment saboter un pipeline ? que Vert avait chroniqué, cet essai-boussole cartographie les déclinaisons géographiques et politiques du négationnisme climatique des vingt dernières années.

Du négationnisme pur – « le CO2 est un gaz de vie » – au nationalisme vert qui érige la frontière en programme politique écologiste, partout l’extrême droite embrasse le discours du déni. Un discours largement sédimenté depuis les années 60 par l’industrie fossile. « L’extrême-droite, développe le collectif, expérimente une diversité de tactiques comme avant elle le capitalisme fossile, pour protéger le noyau de son entreprise – non le profit, mais sa haine des non-blancs ».

Grâce à un riche travail d’enquête au cœur des périodes les plus sombres de l’histoire humaine, les auteur•ice•s exposent au grand jour les liens insoupçonnés entre race et énergie. Selon elles et eux, l’extrême droite ferraille contre l’immigration car celle-ci met en péril la blanchité. De la même manière, elle lutte contre l’adaptation des sociétés au changement climatique qui menace le statu quo. Un combat que le collectif nomme « Fascisme fossile ». Indispensable à tou•te•s les militant•e•s et passionné•e•s de sciences sociales, cet essai rappelle que le fascisme naît toujours des crises. Or, la crise climatique pourrait bien être l’occasion tant attendue des extrêmes droites pour défendre bec et ongle leur héritage fossile.

Fascisme fossile, Zetkin Collective, La fabrique, octobre 2020, 368p, 18€

Cet article est extrait de la quotidienne de vert. Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous!

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal