Ce que Trump a défait, Biden devra le refaire

  • Par

Une maille à l’envers, une maille à l’endroit. Donald Trump a passé quatre ans à détricoter toute réglementation environnementale ; le Washington Post refait le fil de tout ce que Joe Biden aura à retisser

Pendant quatre longues années, le New York Times a fait la chroniquedes retours en arrière de Trump sur l’écologie (florilège à lire dans Vert). Durant la campagne présidentielle, Biden avait promis de tout annuler. Le Washington Post a pris ce dernier au mot : dans un important dossier, le quotidien met en regard les détricotages de Trump et les mesures – annoncées ou mises en œuvre – par l’actuelle administration. 

Au total, le Washington Post comptabilise 207 actions à entreprendre. Pour l’heure, Biden a inversé la tendance pour 8 d’entre elles, et promis d’en faire autant pour 60 de plus. 139 mesures ne sont pas encore « ciblées » par l’actuel président. 

« Forages et extraction » ;« vie sauvage » ;« infrastructures » ; Ces mesures sont classées par thème et par niveau de difficulté (Facile, moyen ou difficile). Sur la pollution de l’air et les émissions de gaz à effet de serre, par exemple, un seul point a été rétabli : Biden a signé le retour des Etats-Unis dans l’Accord de Paris. Plus que 63 mesures à prendre sur ce seul thème. Chiche ? A lire dans le Washington Post (anglais). 

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts