A neuf mois d’accueillir la COP26, le Royaume-Uni veut ouvrir une nouvelle mine de charbon

  • Post author:Par Loup Espargilière

Y dit qu’il voit pas le rapport. A quelques mois de recevoir la 26ème conférence des parties sur les changements climatiques – la COP 26, le gouvernement britannique soutient l’ouverture d’une nouvelle mine de charbon sur son sol

Depuis des mois, le gouvernement de Boris Johnson se voit en leader de la lutte climatique. En juin 2019, le Royaume-Uni s’est promis d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 : cette année-là, les dernières émissions de CO2 encore générées devront être intégralement compensées, en plantant des arbres, par exemple. En novembre dernier, le premier ministre a promis une « révolution industrielle verte » (Guardian).

En février 2020, Boris Johnson s’était mis en scène avec le naturaliste David Attenborough lors de l’inauguration symbolique de la COP26 – qui se tiendra finalement à Glasgow en novembre prochain. ©  Number 10

Sa décision de soutenir l’ouverture d’une nouvelle mine de charbon dans le Nord-est du pays paraît d’autant plus incompréhensible. En février, la région de Cumbria avait pourtant suspendu ce projet, en raison des craintes exprimées au sujet du climat. Mais jeudi dernier, 40 député•e•s de la majorité conservatrice au Parlement ont écrit au chef du conseil régional pour lui enjoindre de mener ce projet à terme. A la clef, une production de 2,7 tonnes de charbon par an et 500 emplois pour cette première ouverture de mine depuis 30 ans. 

« Le gouvernement britannique dit :“Nous allons diriger la COP26 à Glasgow, nous nous soucions vraiment du changement climatique. Mais, par contre, nous n’irons pas à l’encontre du conseil de Cumbria et nous aurons une nouvelle mine”. C’est parfaitement ridicule ! », juge Robert Watson, éminent chimiste et ancien président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec). Plus d’informations dans le Guardian (anglais).

Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous à la quotidienne de vert !

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal