► Quand les lobbies agricoles débarquent sur Insta

  • Post author:Par Loup Espargilière

« J’ai reçu un message inattendu. Deux agriculteurs avaient besoin de mon aide pour partager un message »Sur son compte Instagram, Johan Papz, influenceur aux 700 000 followers, a récemment publié une vidéo dans laquelle il se rend au chevet de maraîchers à qui « on veut […] interdire un produit qu’ils utilisent contre une mauvaise herbe qui détruit tous leurs légumes. » Le « produit » en question, c’est le Bonalan, un herbicide que la Commission européenne songe à interdire en raison de sa dangerosité.

Cliquez sur l’image pour afficher la vidéo © Compte Instagram de Johan Papz

Problème, détaillé dans un fil Twitter par le journaliste Hugo Clément, tout était cousu de fil blanc : « cette vidéo n’est pas un reportage désintéressé, mais un partenariat rémunéré, financé par Interfel [lobby des producteurs de fruits et légumes – Ndlr] et produit par une agence Belge ». Ce qu’avait opportunément oublié d’indiquer son auteur, ce qui est interdit (la mention a été ajoutée entre-temps). “Le bio aussi utilise des phytos”; “sans pesticides, rien ne pousse”; “Si on interdit ce produit, les agriculteurs des autres pays vont nous devancer”; Ce reportage bidon constitue une parfaite compilation des arguments de mauvaise foi des lobbies agro-industriels.

Cet article est extrait de la quotidienne de vert. Pour ne rien rater des dernières actualités, inscrivez-vous!

Chère lectrice, cher lecteur,

Vert, c'est un média indépendant, qui n’est financé ni par la publicité, ni par une quelconque fondation d’entreprise.

À Vert, nous nous sommes fixé une mission : offrir au plus grand nombre une information fiable, simple et accessible au sujet de la crise climatique, l’enjeu de ce siècle.

Pour poursuivre cet objectif, nous avons besoin de vous ! Un don, même modeste, de quelques euros par mois, contribuerait à rendre Vert un peu plus solide et nous permettrait de financer reportages et enquêtes pour raconter les bouleversements de la planète.

Je fais un don déductible
d’impôts sur OkPal